Indonésie #3 – Le Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Après vous avoir emmené à Pangandaran – Batu Karas – Green Caynon à l’ouest de l’île de Java, puis à Jogjakarta -Borobudur – Prambanan dans le centre, place maintenant à l’aventure et aux volcans de l’est de Java puisque je vais vous parler de notre visite du mont Bromo. Spoiler : cette étape est mon coup de coeur du voyage !
Malgré 3 jours extrêmement fatiguants, avec des nuits de 3h et des dizaines d’heures de mini-bus, nous en avons pris plein la vue ! Entre les levers de soleil et les merveilles de la nature que représentent des volcans actifs, cette visite représente selon moi un incontournable de tout voyage en Indonésie, de même que le Kawah Ijen dont je vous parlerai dans mon prochain article.

Notez que si la plupart des gens font le même circuit que nous, à savoir traverser Java d’ouest en est pour rejoindre Bali, en passant logiquement par le Bromo et le Kawah Ijen, il est tout à fait possible de venir en prendre plein la vue si vous arrivez de Bali. Choisissez une agence en partance de Probolingo ou Surabaya, vous ne le regretterez pas 😉

Jogjakarta – Cemoro Lawang

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Après avoir lu de nombreux témoignages, nous avons choisi de passer par une agence pour nous rendre au Bromo. Il est tout à fait possible de le faire en solo mais sachez qu’il vous faudra prendre beaucoup de transports différents et que les arnaques sont nombreuses. Par soucis d’économie de temps et d’énergie, le tour organisé nous paraissait donc la meilleure option. Il y a des agences un peu partout dans les grandes villes, à vous de choisir si vous souhaitez vous rapprocher au max du volcan (en train par exemple) avant de passer  par une agence ou de les laisser tout gérer.
Nous avons choisi la seconde option et avons réservé notre place via l’agence Great Tours située rue Sosrowijayan en face de notre hôtel et recommandée par le Lonely Planet. Notez cependant que toutes les agences font appel à une même compagnie de mini-bus, que ce soit à l’intérieur même de notre van ou dans les autres vans qui nous accompagnaient, nous étions tous passés par une agence différente. Nous voilà donc partis pour 15h de mini bus afin de relier Jogjakarta à Cemoro Lawang, la ville située au  pied du Mont Bromo. 15h avec des chauffeurs complètement fous qui faisaient la course entre eux et seulement 3 pauses sur le trajet. Un grand moment.
Nous arrivons vers 19h à Probolingo où on nous explique le programme pour la nuit à venir et où on nous dispatche dans différentes voitures selon l’hôtel où nous allons passer les quelques heures de la nuit. La route est sinueuse, notre voiture crache de la fumée qui rentre à l’intérieur de l’habitacle, il fait déjà très froid. Vers 21h notre chauffeur nous arrête dans une petite supérette et nous annonce qu’il nous faut acheter de quoi dîner car les restaurants seront tous fermés à Cemoro Lawang quand nous arriverons. Quelques tranches de pain de mie et de cacahuètes plus tard, on remonte en voiture et nous arrivons à notre hôtel vers 22h.
NB : Nous n’avions pas choisi d’hôtel en particulier, nous supposons donc que c’est notre agence qui a un partenariat avec cet hôtel, le Pondok Wisata. Qu’on se le dise, étant donné que 99% des gens ne viennent à Cemoro Lawang que pour dormir 3h/4h avant d’aller voir le volcan, les hôtels ne sont pas terribles. Le temps de nous doucher de grignoter un repas rapide, nous nous couchons à minuit.

Le Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Il est 3h du matin, le réveil sonne. On s’habille chaudement car les températures avoisinent le zéro en pleine nuit à cette altitude. N’ayant pas emporté de vrais vêtements chauds par soucis de place, j’empile tout ce que j’ai : pantalon à fleurs, jupe longue à fleurs, 2 pulls, un gros k-way rouge #nolook. On monte dans une jeep avec un allemand et un néerlandais avec qui on avait sympathisé pendant les 15h de mini bus la veille, environ une demie heure plus tard nous voici au milieu de l’agitation du mont Bromo !

Notre chauffeur nous arrête au bord de la route et nous fait signe de monter sur une colline.  Il y a déjà du monde en haut de la colline, quasi exclusivement des locaux. Assez vite on se rend compte que certaines jeeps montent plus haut que nous et je me souviens avoir lu sur certains blogs que effectivement il existe deux points de vue différents… mais aussi que les deux se valent. Nous choisissons de rester où nous sommes tandis que nos 2 compagnons allemands et hollandais se mettent à la recherche de notre chauffeur pour se faire conduire au point de vue le plus élevé.

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

L’attente commence, il fait nuit noire, on ne sait pas vraiment vers où regarder. Et puis petit à petit, le soleil se lève à notre gauche. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre de cette expérience, mais rien que de l’écrire j’en ai les larmes aux yeux. C’était magnifique, magique. Des teintes bleues et rosées qui viennent petit à petit éclairer le Bromo, sa fumée qui commence à se colorer en rose, puis en jaune orangé. On aperçoit alors toute la vallée, c’est splendide. Je ne sais pas quoi vous dire d’autre, les photos parlent d’elles-mêmes.

 

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

A 6h30 il est temps de redescendre de la colline pour retrouver notre chauffeur et nos deux acolytes qui ont réussi à monter tout en haut. Je regarde leurs photos et très franchement je préfère les miennes, nous étions plus près des volcans. Le point de vue élevé offre certes une vue plus large, mais aussi beaucoup plus éloignée. A vous de voir 😉

Nous redescendons alors en jeep pour accéder au pied du Bromo. On traverse un paysage lunaire, on n’y voit pas à 10 mères à cause de la brume. Le chauffeur nous dépose à l’entrée de la plaine d’où on peut accéder au Bromo à pied ou à cheval. Malgré mon amour pour les chevaux, je choisis de faire le trajet à pied et je m’en félicite quand je vois à quel point les animaux sont forcés à monter/descendre à une cadence beaucoup trop rapide pour le bien-être de leurs pieds et de leurs poumons.

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

On commence notre petite marche jusqu’au pied du Bromo à travers la Mer de Sable (comptez 30 minutes) sans vraiment distinguer notre environnement. On entend surtout un grondement sourd, on se demande si c’est un avion… finalement on se rend compte que ce bruit provient du volcan. Le truc qui te remet à ta petite place de fourmi. On arrive au pied du volcan, on grimpe les marches recouvertes de cendre et là, on arrive au sommet du cratère, la claque.
Le cratère est là, à quelques dizaines de mètres sous nos yeux, il crache sa fumée, il gronde. La barrière recouverte de cendre nous arrive à mi-cuisse, le chemin de ronde doit faire 30 cm, d’un côté le cratère de l’autre la pente du volcan, difficile de se croiser.

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont BromoMon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo   Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo   Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

La montagne est sacrée. Il y a d’ailleurs un temple hindou, le Pura Luhur Poten, que l’on appercevra sur le chemin du retour, une fois la brume levée. Il est également possible d’acheter et de jeter des ofrandes dans le cratère du volcan. Tous les ans ont également lieu des cérémonies rituelles où l’on y jette des fleurs en offrande. Certains jeunes s’amusent à attraper les offrandes en plein vol en se positionnant vers le bas du cratère et il y a régulièrement des morts.

Pour les petites infos, le Bromo culmine à  2329m et son crattère fait 2000 mètres de profondeur. Autant vous dire qu’on avait très très envie de faire voler un drône au dessus pour en voir le fond ! La dernière erruption date de 2011, avec des signes d’activité intense en 2015 également, et on avait aussi très peur qu’il se réveille là maintenant, surtout quand la fumée s’arrêtait d’un coup pour repartir en grondant de plus belle ! On en prend plein la vue avant de redescendre et de rejoindre la voiture qui nous conduira jusqu’à notre hôtel.

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Mon voyage de 1 mois en Indonésie // Cemoro Lawang - Mont Bromo

Le temps de prendre une douche rapide pour se débarrasser de la poussière volcanique et de prendre le petit déjeuner, il est déjà temps de prendre une autre voiture qui nous reconduit à Probolingo avant de  poursuivre notre route vers le prochain volcan, le Kawah Ijen !

Avez-vous déjà exploré des volcans actifs ?
Cela vous plairait-il ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Bonsoir,

    Un beau voyage avec des photos sublimes au final malgré un transport mediocre et l’hotel un peu sal. Bonne continuation

Laisser un commentaire