Jus detox et alimentation vegan

Comme un grand nombre de femmes, j’essaye de faire attention à ma ligne. Plus jeune, c’était même une obsession et je testais des régimes qui résultaient souvent en une grande frustration, voire à une prise de poids.
Depuis, j’ai développé une relation beaucoup plus saine vis-à-vis de mon corps, et surtout de mon alimentation.

Il m’arrive cependant de faire encore quelques erreurs, en voulant par exemple suivre des recommandations lues ici ou là… J’ai notamment testé l’an dernier un régime alimentaire riche en glucides plébiscité par quelques youtubeuses… qui a eu pour résultat de me rendre très fatiguée, avec des maux de ventre importants. Suite à cela j’ai consulté un naturopathe qui m’a beaucoup aidée à comprendre mon organisme et comment le nourrir pour qu’il puisse donner le meilleur de lui-même.

Il y a cependant des périodes où je suis moins à la lettre ces recommandations, et où mon corps me le fait sentir. C’est d’autant plus vrai aux changements de saison, notamment en automne où je passe d’une alimentation principalement crue l’été, aux plats plus riches de l’hiver.
C’est dans ce contexte que j’ai souhaité tester la cure de jus détox en partenariat avec KitchenDiet. J’ai effectué cette cure fin septembre, afin de donner un coup de boost à mon organisme que je sentais un peu fatigué. N’étant pas dans une optique de régime ou de jeûne, j’ai consommé ces jus non pas en guise de repas, mais à la place de mes collations habituelles.

KitchenDiet est un programme diététique qui a la particularité de livrer des plats frais à domicile, imaginés par un Chef 2 étoiles. Si les plats sont préparés sont leur principale activité, ils proposent également des cures de jus et thé detox afin qui permettent de nettoyer son organisme et de le « réénergiser » grâce aux nombreux minéraux et vitamines présents dans les jus. C’est donc de cette partie du programme dont je vais vous parler aujourd’hui. Car non seulement j’ai beaucoup aimé le goût de ces jus, mais en plus j’ai vu un effet positif sur mon corps !
Surprise : un code promo vous attend en bas de l’article !

Je suis ce que j’appelle « flexi-vegan »: chez moi je mange exclusivement vegan mais il m’arrive parfois, quand je mange à l’extérieur de ne manger « que » végétarien. On me demande souvent ce que je mange, la majorité des gens pensant encore leurs repas comme une viande + un accompagnement. Je trouve ça bien triste de ne penser les légumes qu’en tant que simple accessoire négligeable, tant ils sont riches en saveurs, en textures et en nutriments !
Je mange principalement des légumes, j’explose les recommandations des 5 fruits et légumes par jour. Je mange aussi des oléagineux (amandes, noix…), des légumineuses (pois chiches #teamhoumous, haricots rouges, haricots blancs…), et autres féculents (riz complet, pâtes complètes, pommes de terres, patates douces, quinoa…).
Voici à quoi ressemble ma journée type ces temps-ci.

Le petit déjeuner

Aussi étrange que cela puisse paraître, mon naturopathe m’avait conseillé de ne pas manger le matin. Il estime en effet que mes intestins ont besoin de repos et que manger le matin les fait trop travailler, et donc les fragilise à long terme. Je n’ai de toute façon que très peu souvent faim au réveil. La plupart du temps, mon petit déjeuner se compose d’une seule banane, que je mange chez moi ou que j’emporte au travail manger dans la matinée.
Les jours où j’ai vraiment faim, je me prépare un porridge de flocons d’avoine, 3 cuillères à soupe avec du lait végétal et quelques morceaux de fruits. Les flocons d’avoine sont riches en fibres, sans gluten, c’est mon petit dej de champion pour tenir une longue matinée !

Dans le cadre de ma cure de jus détox, je buvais un jus le matin en guise de petit déjeuner. Selon ma faim, je pouvais n’en boire qu’un demi au réveil et le terminer dans la matinée, ou au contraire en boire un entier au réveil et un autre vers 11h ! Pour le petit déjeuner, j’ai eu un énorme coup de cœur pour le jus Pure dolce : composé de lait d’avoine, de lait d’amande, de pâte de pistache avec un soupçon de sucre vanillé, j’ai adoré son goût réconfortant et le fait qu’il soit épais. J’ai été agréablement surprise de voir qu’il me permettait de tenir une longue matinée sans avoir faim ! J’alternais également avec des jus un peu plus légers, à base de fruits et de légumes riches en vitamine C pour me donner un coup de boost dès le matin !

Boire un jus au petit déjeuner me permettait de combler ma sensation de faim tout en laissant mes intestins au repos.

Le déjeuner

Tous mes proches vous le diront : j’ai très bon appétit ! Le midi, hors de question de me contenter d’une pauvre petite salade 🙂 J’ai le luxe de pouvoir rentrer chez moi pour déjeuner de temps en temps et je peux donc me préparer un repas rapide, mais les jours où je mange devant mon ordinateur, j’alterne entre le restaurant ou des plats à emporter.

  • Au restaurant : les restaurants asiatiques offrent TOUJOURS une option vegan. Même s’il n’y a rien à la carte, on m’a toujours préparé un wok de légumes avec du riz et même du tofu, le grand luxe 🙂 Il en va de même pour les restaurants indiens. A la brasserie du coin, je demande quelques ajustements pour les salades ou les plats de pâtes afin de les rendre vegan.
  • A emporter : je travaille dans un quartier comprenant de nombreux restaurants asiatiques et n’ai donc encore une fois pas de soucis pour trouver de quoi me nourrir. J’ai comme qui dirait un abonnement au thaï ducoin qui fait de délicieux Bò bún ! Pour éviter autant que possible les déchets liés à la nourriture à emporter, j’ai apporté un tupperware que je laisse au travail. Je l’emporte au restaurant et leur demande de me servir dedans.

J’ai également testé quelques plats végé KitchenDiet lors de mes déjeuners. Je le ai trouvé bons et quasiment aussi frais que du fait-maison ! Je suis cependant souvent un peu restée sur ma faim en termes de quantités.
Je déplore également que leur offre végé soit si restreinte : il n’y a qu’un seul plat 100% vegan et la plupart des plats végétariens sont à base de pâtes ce qui s’est avéré un peu redondant.

Le goûter

Comme les enfants, il m’arrive très souvent de prendre un goûter 🙂 Généralement, je mange un fruit quand je suis au travail. Tout comme le matin, j’aimais beaucoup avoir mon jus pour le goûter dans le cadre de la cure. Pleins de vitamines, ils me permettaient de faire le plein d’énergie pour terminer la journée, sans trop m’alourdir.

Le dîner

Le dîner est depuis toujours mon repas préféré de la journée… et celui où je mange le plus ! Même si c’est contraire à tout ce qu’on peut entendre, c’est le repas où je peux enfin prendre le temps de cuisiner de bout en bout, et je n’ai pas à avoir peur de m’assoupir devant mon écran si je mange trop !

La plupart du temps, j’ouvre le frigo et j’improvise avec ce que j’ai, mais tous mes plats sont globalement composés de 70% de légumes ! Pour être rassasiée, les 30% restants sont souvent un mélange de légumineuses et de féculents (céréales complètes ou tubercules). Je vous invite à aller faire un tour sur mon Pinterest pour vous rendre compte du type de plat vegan que je peux cuisiner 😉

Quels effets pour cette cure de jus détox ?

Comme je vous le disais en introduction, je n’avais pas de réelle volonté de maigrir en faisant cette cure, je n’ai ainsi pas fait une seule journée 100% détox en ne me nourrissant que de jus par exemple. Je ne m’attendais donc pas vraiment à voir d’effet… et pourtant ! Je n’ai pas de balance et ne peux donc pas vous parler de poids, mais j’ai vraiment l’impression que cette cure de jus a eu des effets bénéfiques sur mon corps :

  • Plus d’énergie : chaque jus est composé de fruits et de légumes, un vrai boost de vitamines
  • Un ventre plus plat
  • Du plaisir : il existe de très nombreux jus différents et j’ai pris beaucoup de plaisir à tous les tester et à choisir celui qui allait le mieux me convenir selon la journée

Je n’ai personnellement consommé que 2 à 3 jus par jour, mais sachez que cette cure de jus est prévue pour une vraie détox 100% jus ! La cure se compose alors de 9 jus/jour : 2 au petit-déjeuner, 1 pour la collation du matin, 2 le midi, 2 au goûter et 2 le soir. Pour 5 jours, soit 45 jus, comptez alors 169€, soit 3,75€ le jus. Vous pouvez aussi faire comme moi et étaler votre cure sur une plus longue période !
Vous bénéficierez également de l’accompagnement d’une diététicienne, qui vous aidera à faire le point sur vos habitudes alimentaires et vous donner des conseils personnalisés.

Alors, on teste ?

Je me répète, mais j’ai été agréablement surprise par cette cure de jus ! On entend souvent dire que les jus sont à consommer avec modération, et en effet : en buvant un jus on a tendance à manger beaucoup plus de fruits que si on les consommais entier. La dose de fructose (et donc de sucre, même naturel) augmente donc en conséquence. Par ailleurs, réduire tous les fruits en jus élimine toutes les fibres, si utiles à une bonne digestion et qui permettent d’éliminer les graisses.

Là où les jus KitchenDiet sont à mon sens intéressants, c’est qu’ils contiennent une belle proportion de légumes dans leurs jus. Cela permet de réduire la dose en sucres tout en apportant d’autres minéraux et vitamines.
Je n’ai finalement vu qu’un point noir à ce principe de jus ou de plats livrés à domicile (en dehors du prix qui, j’en conviens est assez élevé) : les déchets. Jeter chaque jour plusieurs bouteilles de jus m’a vraiment fait mal au cœur. Je n’en avais pas vraiment conscience avant d’être dedans.

Comme promis en début d’article, vous pouvez bénéficier de 15% de réduction sur votre cure detox (hors 1 jour) avec le code promo  ROUSSEURKD15

 

* Cet article a été rédigé en partenariat avec KitchenDiet. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire