Mes favoris du mois de Mars

Favoris de Mars

J’ai décidé de reprendre mes bonnes habitudes et de recommencer à vous partager mes favoris mensuels !
Le mois de mars aura été très chargé pour moi puisque j’ai quitté mon CDI pour emménager définitivement dans la campagne d’Avignon, moi qui ne jurais jusqu’à présent que par les grandes villes !

Ce mois-ci aura été également libérateur pour ma peau puisque une fois le stress de mon ancien emploi envolé et les bons produits trouvés, j’ai réussi à retrouver une peau plus belle et plus saine. Enfin, last but not least, je vous parle du premier album de Breadline, le groupe de rock de mon amoureux 🙂

Beauté

Les mois de décembre à février ont été très stressant pour moi, en conséquence, j’ai mal dormi et je n’ai pas toujours eu une alimentation très saine. Et qui dit stress + insomnies + mauvaise alimentation dit chez moi grosse poussée d’acné. J’étais revenue à mon état pré traitement antibiotiques et j’étais à 2 doigts de trouver un dermatologue dans la région pour m’aider à surmonter ça avec des médicaments tant je ne m’en sortais pas. Finalement, en simplifiant ma routine de soins et en me concentrant sur de bons actifs, mais surtout en éliminant le pain et le fromage de mes fins de repas j’ai enfin réussi à me libérer (délivrer !) de mon acné ! J’ai réussi à isoler 3 produits qui, je pense, ont su faire une grosse différence dans l’amélioration de ma peau.

Favoris beauté de Mars - Crème Clearcalm3 REN + Huile essentielle de tea tree FLORAME + Savon exfoliant au tea tree et charbon COUTIVER

L’huile essentielle de tea tree – Florame

Depuis des mois et des mois, j’avais abandonné l’huile essentielle de tea tree, la trouvant un temps inutile. Mais en y revenant, je me suis rappelée pourquoi je l’aimais tant. En une semaine, à raison de 2 applications par jour sur mes kystes acnéiques et sur mes autres imperfections, j’ai vu une amélioration incroyable ! Je vous invite à lire mon article dédié pour en savoir plus sur cette huile essentielle de tea tree qui fait des merveilles contre l’acné. 7,50€ // 10 ml

Le gel crème réhydratant Clearcalm3 -REN

Tous les matins, je mélange une noisette de cette crème à quelques gouttes d’huile végétale de jojoba, ma peau est ainsi bien hydratée pour la journée sans pour autant briller de mille feux. Je pense qu’elle a également bien contribué à l’amélioration de ma peau depuis que je l’utilise quotidiennement. La gamme Clearcalm3 de REN est formulée spécifiquement pour les peaux à imperfection et permet de lutter contre les 3 causes de l’acné que sont l’excès de sébum, l’accumulation des cellules mortes et la prolifération des bactéries, sans agression.  J’aime vraiment beaucoup les produits REN qui sont tous d’une composition tip top et vegan. 28€ // 50 ml

Le savon exfoliant au charbon et au tea tree – Coutiver

Si j’ai connu en début d’année une grosse flemme du démaquillage, ne me passant qu’un peu d’eau micellaire sur un coton puis un hydrolat, j’ai décidé de revenir à un nettoyage plus intense le soir et encore une fois j’ai vite vu une réelle amélioration de ma peau, notamment une forte diminution de mes points noirs. Ce savon saponifié à froid est légèrement exfoliant, mais pas trop asséchant à condition de ne l’utiliser qu’une fois par jour. Il est fabriqué au Royaume-Uni, bio, bénéficie d’un emballage réduit au strict minimum, vegan et cruelty-free.  8,50€ // 100g

Culture

Breadline

Breadline music

Ca y est, le premier album de Breadline est enfin arrivé ! Après des années de réflexion et de des mois de travail, je suis fière de le voir enfin naître. Breadline, c’est un groupe de punk-rock de jeunes mecs très très doués. Certes mon copain en est le guitariste et le chanteur, mais je pense pouvoir être assez objective pour juger de la qualité de leur travail. Si vous aimez le bon gros rock je vous invite à écouter 🙂
L’album est pour l’instant disponible en écoute et en téléchargement sur Bandcamp. Il est disponible à l’achat sur le site du label Welkome Media Music ainsi qu’au Leclerc de Carpentras et au Cultura de Sorgues pour l’instant, si vous vivez dans le Vaucluse. J’espère qu’il sera bientôt disponible en version physique dans d’autres magasins, je vous tiendrai bien sûr au courant !.

.

Le n°1 du magazine Véganes

Favoris de Mars - Véganes Magazine

Je vous en parlais dans ma wishlist du printemps, j’ai craqué et j’ai acheté le n°1 du magazine Véganes, que j’ai dévoré. Énormément de témoignages intéressants, de phrases pleines de bon sens et d’ouverture d’esprit que j’ai envie de faire découvrir au plus grand monde ! Les sujets sont très variés et invitent à la réflexion sans pour autant devenir compliqués. Que vous soyez véganes ou non, les textes sont accessibles à tous et je vous invite vivement à vous le procurer en librairie car il vaut le détour.

Le concert de Dirty Deep à Salon-de-Provence

Dirty Deep

Le 4 mars je suis allée au concert de Dirty Deep au Portail Coucou, une petite salle à Salon-de-Provence. C’était génial !!! Dirty Deep est un groupe de blues-rock originaire de Strasbourg, je les ai découverts il y a quelques mois et j’adore leur univers. En concert ils dégagent une énergie incroyable, et puis avantage d’une petite salle de province : on a pu leur parler et boire une bière avec eux avant le concert et ils sont super sympa 🙂 C’était d’ailleurs tellement bien que je compte y retourner en mai quand ils reviendront dans la région.

 

Divers

Emménager définitivement dans la campagne provençale

Vivre à la campagne

Après avoir passé 26 ans en région parisienne puis 1 an et demi à Bordeaux, me voilà désormais sudiste ! C’est drôle parce que c’est à la fois une situation que je n’envisageais pas du tout… et à la fois exactement ce qu’il me fallait. Je m’explique : j’adore Paris, j’ai beau voyager, je trouve toujours que c’est la plus belle ville du monde. Et en même temps, j’étais contente de la quitter pour un calme plus relatif à Bordeaux. Mais au bout de 6 mois je trouvais Bordeaux trop petite et je me languissais de Paris et de ses possibilités. Pour moi il était clair que Bordeaux n’était qu’une étape avant de revenir définitivement à Paris, là où tout se passe. Après tout pourquoi vivre ailleurs alors que Paris est le centre de la France ?

Mais en parallèle, la petite voix de la campagne m’appelait. Tout a débuté quand j’ai commencé à suivre Julie du blog Friendly Beauty. Je lui enviais sa vie à la campagne, avec ses poneys au fond du jardin, son potager, sa vie en apparence paisible bien loin de l’agitation parisienne. C’est ainsi que quand j’ai commencé à découvrir la campagne provençal, ses paysages à couper le souffle, son soleil… j’ai su. C’était là que j’allais être heureuse, et sûrement pas en revenant à Paris en payant une fortune pour vivre dans un appartement minuscule.

Certes la vie à la campagne a ses désagréments, mais pour l’instant je lui vois surtout des avantages, et j’y suis bien ! D’autant plus que le mot campagne est tout à fait relatif puisque j’ai quand même emménagé dans une ville de quasiment 10 000 habitants… mais j’ai des poules et des moutons pour voisins 🙂

 Et vous, quels sont vos favoris de ce mois de mars ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire