L’huile de Coco, mon alliée beauté multifonctions

L'huile de coco mutifonctions beauté - Blog Tache de Rousseur

Si l’huile de coco est fréquemment utilisée en cuisine car elle est stable à la cuisson, que ce soit pour cuisiner salé (surtout dans les cuisines indiennes ou asiatiques), ou sucré (on l’utilise notamment beaucoup en pâtisserie végane pour remplacer le beurre), elle fait aussi des merveilles dans la salle de bain.

J’ai commencé à intégrer l’huile de coco à ma routine beauté il y a environ 2 ans. Au début, je m’en servais seulement en guise de masque capillaire, et puis au fur et à mesure j’ai commencé à découvrir ses usages multiples qui en font vraiment un produit indispensable de ma salle de bain !

Si vous ne connaissez pas encore les propriétés de cette huile incroyable, suivez le guide 😉

En masque pour les cheveux

C’est pour mes cheveux que j’ai commencé à utiliser l’huile de coco. Elle pénètre en effet très bien la fibre capillaire ce qui en fait l’une des huiles les plus nourrissantes pour les cheveux. Je l’utilisepure ou mélangée à d’autres huiles comme l’huile de ricin. Je prélève une noisette que je fais chauffer dans mes mains avant d’appliquer sur les longueurs. Je laisse poser entre 20 min et 1h, ou 2 selon le temps dont je dispose, puis je fais un ou deux shampoings jusqu’à ce que toute l’huile soit bien partie de mes cheveux. Ils sont alors souples et tout doux !

En soin pour les ongles et les mains

Vous le savez sûrement, les cheveux et les ongles sont fait de la même matière : les fibres de kératine. Ce qui fait du bien à nos cheveux marche donc aussi à merveille sur les ongles ! Chaque soir j’applique donc une noisette d’huile de coco sur mes mains et je masse soigneusement mes ongles et mes cuticules. Ce geste 2 en 1 permet d’avoir des ongles plus forts et des mains nourries !

Pour se démaquiller

C’est l’un de mes usages préférés avec le masque capillaire. Encore une fois cette  texture solide est très pratique, comme avec un baume je prélève un peu d’huile que je fais chauffer entre mes mains avant de l’appliquer sur mon visage maquillé. C’est pour moi l’huile qui retire le mieux toute trace de maquillage car elle est assez grasse, et le maquillage étant lipophyle, il ne reste plus un poil de mascara après !

Se démaquiller à l’huile pure est ce que je préfère, c’est un pur moment de douceur et de bien-être !
Cela nécessite cependant un double nettoyage, j’aime utiliser mon éponge Konjac et un savon surgras saponifié à froid après mon démaquillage à l’huile pour retirer toute trace d’huile. Et les jours où j’ai la flemme ou que je ne veux simplement pas passer mon visage sous l’eau, je passe sous l’eau chaude une petite serviette propre et je nettoie avec les restes d’huile de mon visage. C’est extrêmement agréable, très rapide et très efficace !

En guise de crème de jour/de nuit

Ces temps-ci, à cause de mon traitement antibiotiques contre l’acné (je vous en parle ici), j’ai la peau très sèche le matin au réveil une fois que le médicament et les crèmesonta bien fait effet. Je pèle, et c’est assez embêtant puisque je ne peux alors pas appliquer de maquillage, aucun fond de teint ne tient sur mon visage sans marquer toutes les petites peaux mortes qui s’en vont. J’adore…
J’ai essayé d’appliquer de l’huile de coco le soir sur toutes mes zones de sécheresse et miracle, ça fonctionne ! Ma peau pèle moins, ne tire plus et perd son aspect rouge. Elle sera également parfaite en cas de coup de soleil !

Il m’arrive également d’en appliquer le matin en guise de crème de jour. L’an dernier quand j’étais partie en vacances au Brésil notamment, je n’avais emporté que cette huile et du gel d’aloe vera en guise de produits de soins et c’était nickel ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser si on la dose correctement elle pénètre très vite la peau et ne laisse aucun film gras, on peut donc se maquiller par dessus sans aucun souci 😉

A noter que l’huile de coco est comédogène, c’est-à-dire qu’elle peut boucher les pores et par conséquent provoquer des comédons ou boutons. A éviter donc si vous la peau à tendance acnéique. Personnellement e m’en sers exclusivement sur les zones de mon visage qui sont très sèches et où je n’ai aucun bouton donc pas de soucis.

En contour des yeux

J’ai le contour des yeux très secs ces derniers temps et n’ayant pas de contour des yeux chez moi (bouh la mauvaise blogueuse beauté !), j’ai décidé d’utiliser de l’huile de coco. J’avais commencé par l’huile de calophylle inophyle qui est connue pour favoriser la circulation sanguine, et donc atténuer les cernes qui sont chez moi très marquées. Cependant le soir, fatiguée j’ai tendances à bailler et à avoir de petites larmes qui se forment au coin de l’oeil et dès que l’huile de calophylle touche mon oeil cela pique beaucoup. J’ai décidé de changer et j’ai donc testé l’huile de coco, avec succès ! Elle est très douce et ne pique pas du tout les yeux, vous pouvez baillez en paix et vous réveillez avec un contour de l’oeil parfaitement nourri 😉

En baume pour les lèvres

Mon baume à lèvres chouchou du moment, le Hurraw (à la noix de coco justement), étant souvent perdu au fond de mon sac, au moment de ma routine du soir j’ai souvent la flemme d’aller le chercher et opte donc pour de l’huile de coco. Mes lèvres ont alors bon goût et sont parfaitement nourries le lendemain matin !

En guise de crème pour le corps

Depuis que j’ai terminé mon baume pour le corps Fleurance et Nature (mon avis ici), je n’ai pas racheté de produit hydratant pour le corps, par flemme et parce que si je fais très attention à mon visage à problèmes, la peau de mon corps est tout à fait normale et je n’ai donc aucune envie de dépenser des fortunes en produits pour le corps, ni de passer des commandes uniquement pour ça.

Je me suis donc mis à utiliser de l’huile de coco sur mes jambes en sortant de la douche. Comme pour le visage, si on n’en met pas trop ça pénètre très rapidement et je peux donc enfiler mon jean quelques minutes plus tard sans problème ni effet collant ! Mon corps reste ainsi parfaitement nourri.

Mais l’huile de coco est aussi utile en guise de …

  • Lubrifiant (en la mélangeant, ou non, avec du gel d’aloe vera)
  • Gommage pour le corps, le visage et les cheveux à contition de mélanger l’huile de coco avec du sucre
  • Déodorant en rajoutant quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • Gel à raser, puisqu’elle protège la peau du rasoir et a en même temps une action anti-bactérienne en cas de coupure

Je n’ai pas testé ces usages mais je compte bien tenter le gommage très prochainement !

Où acheter l’huile de coco ?

Je vous conseille d’acheter l’huile de coco bio, et surtout d’acheter un gros pot en verre qui vous permettra de prélever l’huile avec les doigts, puisque c’est une huile qui est solide à température ambiante (elle ne devient liquide qu’au dessus de 25°C). On peut donc l’utiliser comme un baume ! Oubliez les flacons avec une petite ouverte comme ceux d’Aroma Zone, ils ne sont vraiment pas pratique pour prélever le produit puisqu’il faut le passer à chaque fois sous l’eau chaude pour en faire fondre un peu. Alors qu’avec un gros pot en verre c’est beaucoup plus simple 😉

Vous en trouverez dans tous les magasins bio au rayon des huiles.

Connaissiez-vous toutes ces utilisations de l’huile de coco ?
L’utilisez-vous aussi au quotidien ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

19 commentaires

  1. Voici un article, découvert certes à N+1 de sa publication, qui sait me donner l’envie de m’y essayer, et doublement puisque je n’ai jamais utilisé l’huile de cuisine ni en hygiène beauté (sauf « celle » notée dans quelques produits) ni en cuisine!
    Aussi, quelques précisions me manquent :
    Est-ce une même et seule catégorie d’huile que l’on trouve (solide) quel qu’en soit l’usage (cosmétique ou alimentaire)?
    Quelle quantité utilise-t-on environ pour ses différentes déclinaisons « d’allié beauté » (par exemple, j’ai les cheveux épais et sous les épaules, racines à tendance grasse, pointes et quelques zones sèches)
    Combien de temps et où se conserve t-elle (à l’abri de la lumière, à temperature ambiante ou dans la porte du frigo)?
    Vous nous conseillez de choisir une huile de coco solide « bio »… et si ce n’est pas le cas, quant à ce que je peux aisément trouver, puis-je m’en contenter pour mes 1ers essais?
    Doit-elle être « vierge avec pression à froid » comme je l’ai lu ailleurs?

    1. Bonjour, c’est en effet la même huile qui peut être utilisée en alimentaire ou en cosmétique. Pour la quantité d’huile à utiliser je conseille de ne pas trop forcer la dose pour éviter de garder les cheveux poisseux même après 2 shampoings. Personnellement, je fais mon masque capillaire à l’huile de coco sur cheveux secs pour bien me rendre compte de la quantité utilisée, les cheveux ne doivent pas dégouliner d’huile.
      Son temps de conservation est quasi infini je pense, comme toutes les huiles, mais je n’ai pas plus d’informations que cela.
      Enfin une huile bio et de première pression à froid est toujours à privilégier c’est vrai 😉

  2. hello
    je suis passée récemment à la l’huile de coco pour le démaquillage, je ne l’utilise pas encore tous les jours mais je la trouve très efficace !
    merci pour tous les autres conseils, je vois qu’elle sert à énormément de choses, je vais donc me pencher sur son cas et tester les autres usages très prochainement 🙂

  3. Petite merveille cette huile de coco! j’aime particulièrement l’utiliser en démaquillant et sur les lèvres! Et parallèlement je fais des pancakes en utilisant de l’huile de coco pour huiler la poêle plutôt que du beurre. Un subtil goût de coco qui est délicieux !

  4. Merci pour cet article très complet sur l’huile de coco. ça fait un moment que je veux la tester (en cuisine aussi) mais je n’arrive pas à en trouver à Bordeaux… Aurais tu un magasin à me conseiller ? Sinon un e-shop ? Merci d’avance 🙂

    1. J’achète la mienne en magasin bio, au Bio c Bon de Cours Victor Hugo ou à La Vie Saine (mais il doit y en avoir dans tous les magasins bio).
      Je me demande même si certaines grandes surfaces comme le Auchan Mériadeck n’en aurait pas au rayon bio… mais je ne suis pas prête à mettre ma main à couper sur cette info 😉

  5. J’ai adoré ton article, j’utilise l’huile de coco principalement pour mes cheveux, comme toi au début, mais j’ai de plus en plus envie de faire pleins de choses avec !

    J’ai juste un peu peur niveau visage, pas envie d’avoir pleins de boutons …

    Belle journée !

    1. Ravie que ça t’ait plu 🙂
      C’est vrai que c’est déconseillé si tu as une peau à tendance grasse, sinon tu peux l’utiliser sur tes zones vraiment sèches comme les yeux ou les ailes du nez. Je n’ai encore jamais eu de boutons. Et même la fois où je l’ai utilisée 15 jours de suite sur tout le visage matin et soir j’ai peut-être eu une légère poussée mais c’était vraiment pas grand chose à tel point que je ne suis pas sûre que ce soit dû à l’huile de coco ou non 😉

  6. Ton article est super complet !
    Moi aussi je suis adepte de l’huile de coco, pendant des semaines elle a remplacé mon démaquillant. Un vrai moment de plaisir de l’utiliser. Il faut maintenant que je tente le masque à l’huile de coco sur mes cheveux, je ne trouve jamais l’occasion ni le temps de le faire. Bisous !

    1. Contente qu’il te plaise 🙂
      Après tu peux même le faire 10/15 minutes avant ton shampoing ça ne peut pas faire de mal à tes cheveux et ça ne prend pas beaucoup de temps, le week en par exemple 😉

  7. J’adore l’huile de coco !
    Je m’en sert en masque capillaire et bien souvent je le laisse même toute la nuit, ça fait des merveilles. Mais je m’en sert aussi comme un baume pour les cheveux, c’est à dire que j’en mets un peu dans le creux de ma main, je la chauffe et j’en met sur les pointes pour me coiffer. Attention il faut pas en mettre beaucoup, mais ça fait des cheveux de dingue et ça sent super bon!
    Aprés comme toi, je me démaquille avec et c’est le moment de la journée que je préfère, ça me fait un bien fou.
    Pour le contour des yeux j’ai essayé mais ce n’est pas assez nourrissant pour moi. Si tu veux j’ai mit une recette très simple sur mon blog pour un contour des yeux, hésite pas à me dire ce que tu en pense.

    1. Il faudrait que je tente sur les pointes, c’est vrai que j’avais peur d’avoir un effet trop gras.
      Je vais aller jeter un oeil à ta recette alors 😉

  8. Je suis encore loin d’avoir tout testé! Il faut dire que pour les cheveux, j’ai déjà un produit exprès (un mélange jojoba-ricin et je sais pas quoi il me semble) que je n’utilise pas très souvent (pas bien!!! en plus j’ai les cheveux hyper secs, mais je galère tellement à tout bien rincer après que ça me décourage d’avance… je crois que j’ai les cheveux très poreux…). Et pour me démaquiller j’ai un reste d’huile d’amande douce acheté pour un usage tout à fait différent à la base (gommage ou spray anti-moustiques avec de l’HE de citronnelle) et ça marche pas mal aussi! Pour le baume à lèvres, j’en ai deux, un dans le sac (à base d’huile de coco d’ailleurs), un dans la salle de bain (au beurre de karité), solution spécial feignasse! Pour la nuit et le contour des yeux, j’utilise aussi des huiles mais j’ai des sérums à base d’huile d’olive, de jojoba, de rose et de calendula pour le visage et de camomille pour les yeux. Mais par contre, là où j’utilise l’huile de coco, c’est en hiver quand je suis enrhumée : j’y ajoute de l’HE d’eucalyptus et parfois de menthe poivrée (mais pas trop car ça fait froid!!!) et je m’en tartine sous le nez : ça débouche ET ça hydrate! Et j’ai bien un déo solide à base d’huile de coco, mais ce n’st pas moi qui l’ai fait. Quand il sera vide en revanche, j’en fabriquerai moi-même en y ajoutant de l’arrow-root, du bicarbonate et de l’HE de tea tree. Je pense même tenter une version thé vert et menthe, en faisant infuser du thé dans l’huile et en utilisant de l’HE de menthe poivrée.

    Mais je m’en sers quand même pas mal, rarement en cuisine, mais souvent pour huiler mes moules (et en plus après pas besoin de me rincer les mains, je masse pour faire pénétrer l’excédent d’huile!), et aussi en gommage (c’est vraiment top parce que ça laisse la peau super douce du fait de l’exfoliation et de l’huile, par contre après ça glisse un max dans la baignoire!) ou en crème à raser mélangé avec de l’aloe vera et de l’HE de menthe poivrée et tea tree (ou lavande, ça marche aussi!) et c’est vraiment top!

    1. Même en faisant 2 shampoings tu n’arrives pas à rincer l’huile ? Erf.
      Je note ta technique pour le rhume ça me sera TRES utile l’hive prochain, merci pour le tuyau !

      Le gommage il faudra vraiment que j’essaye parce qu’en plus je ne me fais jamais de gommage, toujours la flemme mais après l’esthéticienne me dispute ^^

      1. Ben écoute, pour l’huile pour les cheveux, j’ai retesté cette semaine, et je sais pas si c’est mon nouveau shampooing ou parce que j’ai frotté comme une cinglée, mais c’est bien parti! Mais bon, là ils sont tellement abîmés, c’est irrécupérable, faut que j’aille les faire couper…

        1. Effecitvement couper est souvent la seule solution !
          Sinon je te conseille les produits Denovo que j’aime beaucoup, j’ai la Crème Lactée et l’Oleo Silk ils rendent mes cheveux tout doux !

Laisser un commentaire