Mes lectures #3

Mes lectures 3 - Les Visages de Victoria Bergman #3(Catharsis), Le Cirque des Reves, L'ile de Lewis

Déjà plus de 2 mois que je n’ai pas publié d’article sur mes dernières lectures ( pouvez retrouver la première édition ici et la  seconde là)… je n’ai pas été très productive ! J’ai en fait passé unebonne  semaine sans savoir quoi lire, commençant le tome 5 d’Outlander sans que le coeur y soit, puis lisant 5 pages d’un autre bouquin… jusqu’à ce que le Club de lecture #MS recommence et me donne envie de lire le livre du mois de novembre : Le Cirque des Rêves !

Pour rappel, vous pouvez me retrouver sur Goodreads où je publie les romans que je suis en train de lire et où vous pourrez retrouver toutes mes anciennes lectures depuis 2010 !

Mes lectures 3 - Les Visages de Victoria Bergman #3(Catharsis), Le Cirque des Reves, L'ile de Lewis (2)

Les visages de Victoria Bergman #3 : Catharsis – Eriksson Jerker

Une voiture est dévorée par les flammes au sommet de Tantoberget. A l’intérieur, on retrouve les corps calcinés de deux femmes. Il s’agit des principales suspectes de la série de meurtres ayant touché d’anciennes élèves de l’internat de Sigtuna l’école où Victoria Bergman a passé une partie de sa scolarité. Chez l’une d’entre elles, la police découvre des polaroïds documentant les meurtres alignés devant un gros bouquet de tulipes jaunes. La commissaire Jeanette Kihlberg comprend bientôt que, sous les dehors de l’aveu et du suicide collectif, la folie meurtrière est toujours à l’oeuvre. Pendant ce temps, Sofia Zetterlund poursuit ses séances d’autothérapie pour essayer de comprendre enfin qui elle est vraiment. Mais Victoria Bergman ne se laisse plus dompter et menace de prendre définitivement le dessus.

Si j’avais beaucoup aimé le premier tome de cette trilogie Les Visages de Victoria Bergman, le deuxième tome bien que captivant avait déjà réussi à me perdre légèrement par l’intégration de nouveaux personnages trop nombreux (lire ma revue des deux premiers tomes ici). J’ai trouvé ce troisième tome un peu trop fouillis, trop de personnages, les vraies questions auxquelles je voulais avoir des réponses n’en ont pas eu et à la place ce sont les intrigues que je jugeais secondaires et moins intéressantes qui ont occupé la majeure partie du roman. Beaucoup de détails ou d’informations finalement futiles et inutiles qui se noient dans la masse des personnages dont on ne voit pas forcément l’intérêt, des détails également de plus en plus sordides comme si l’auteur se complaisait dans une description de l’horreur d’un viol, sans que cela apporte toujours quelque chose à l’histoire.

En bref, une trilogie qui commençait sur les chapeaux de roue mais qui à mon sens n’a fait, à mon sens,  que décroître en qualité.

Ma note : 2,75/5

Le Cirque des Rêves – Erin Morgenstern

Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. » Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller de la souplesse de la contorsionniste au tatouage et se laisser enivrer par les effluves de caramel et de cannelle qui flottent dans l’air. Bienvenue au Cirque des Rêves. Cependant, derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent, rivalisant d’audace et d’imagination, dans une sorte de combat magique, pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance par leurs étranges et lunatiques professeurs. Mais chacun ignore qu’il risque ainsi sa vie… Or, Celia et Marco s’aiment, et la compétition devient alors une merveilleuse collaboration. Sans connaître l’issue fatale du jeu, ils cèdent à leurs sentiments. Leur amour profond, passionné et envoûtant va ébranler tout leur univers et la vie de tous ceux qui les entourent…

J’ai lu ce livre dans le cadre du club de lecture initié par Victoria du blog Mango & Salt. Cette lecture est déjà la 3ème du club, j’avais sauté la 2ème mais vous pouvez retrouver mon avis sur le premier livre Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles ici. D’ailleurs la prochaine lecture a été annoncée pour ce mois de janvier sous le thème des Classiques de la littérature :  ce sera L’île mystérieuse ! J’ai déjà acheté l’édition intégrale, que je commencerai dès que j’aurai terminé ma lecture, la BD Gemma Bovery de Posy Simmonds. V ous avez tout le mois de janvier (et même plus) pour lire ce livre et partagez votre avis avec les autres membres du club !

Cet aparté Club de Lecture terminé, revenons à nos moutons : mon avis sur le livre Le Cirque des Rêves. J’aime beaucoup la littérature fantastique, et je partais donc avec un a priori plutôt positif pour cette lecture. Malheureusement, j’ai vite déchanté. La nature du livre fait que les éléments de l’intrigue sont révélés très lentement aux personnages principaux, et donc au lecteur. De mêmes, les personnages principaux eux-mêmes mettent du temps avant d’être parfaitement décrits et que l’on puisse en savoir davantage sur eux afin de s’y attacher. Cette ambiance un peu secrète, qui fait toute l’atmosphère du romann m’a cependant empêchée de m’attacher aux personnages et à l’enjeu de l’histoire. Trop de détachement est volontairement insufflé pour me permettre de m’impliquer dans leur histoire et j’ai passé les 200 premières pages à  me forcer à continuer ma lecture en me demandant quand ce  livre allait enfin devenir intéressant. C’est arrivé… au bout de 180 pages environ.

Si j’ai finalement adoré l’ambiance du Cirque des Rêves, car le cirque est magnifiquement décrit, me donnant envie de m’y rendre moi aussi à la tombée de la nuit pour déguster leur pop corn en déambulant parmi les différents chapiteaux, l’histoire en elle-même me laisse sur ma faim. Je suis au final un peu déçue car je trouve l’univers incroyable et j’aurais aimé une histoire un peu plus prenante, mois dans la retenue, et qui amène les éléments intéressants plus tôt dans le récit.

Ma note : 3/5

L’île des chasseurs d’oiseaux – Peter May

Marqué par la mort récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod est envoyé sur son île natale de Lewis car un meurtre vient d’être commis selon la même mise en scène que celui sur lequel il enquête à Edimbourg.
La tempétueuse île de Lewis, au Nord de l’Ecosse, semble sortie d’un autre temps : on se chauffe à la tourbe, on pratique le sabbat chrétien, on parle la langue gaélique. D’autres traditions particulières y perdurent, comme cette expédition organisée chaque été, qui conduit un groupe d’hommes sur l’îlot inhospitalier d’An Sgeir où ils tuent des milliers d’oiseaux nicheurs destinés à la consommation.
18 ans auparavant, Fin a participé à ce périlleux voyage initiatique. Il a ensuite quitté l’île et n’y est jamais revenu. Retourner là-bas, ‘est retrouver un ami d’enfance, un premier amour, quelques camarades d’école de sinistre mémoire ; c’est surtout prendre le risque de laisser surgir les souvenirs, de découvrir à quel point on n’a rien oublié…

Ce roman m’a été offert par une amie qui est tombée on ne peut mieux puisque je l’avais moi-même déjà repéré en librairie, attirée par le lieu où se déroule l’histoire : l’Ecosse profonde. Ce pays  m’attire énormément depuis que j’ai lu Outlander. Si Fin se rend sur l’île pour résoudre une enquête policière, cette dernière, bien que présente comme fil d’ariane tout au long de l’histoire, sert surtout de prétexte pour dresser le portrait des habitants de l’île de Lewis qui est  la plus grande île de l’archipel des Hébrides extérieures en Écosse. La narration se déroule à deux périodes distinctes : le présent où l’enquête est menée, et l’enfance de Fin où l’on découvre ses amis, son premier amour, les ennuis de l’adolescence et les secrets qui vont tisser la toile du présent.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, à découvrir les coutumes d’un autre temps qui sont courantes sur l’île mais aussi les paysages ventés du Nord de l’Ecosse. Fin est un personnage attachant et l’intrigue nous révèle des éléments de sa personnalité petit à petit. Quant à l’enquête, jusqu’au bout nous sommes tenues en haleine ! L’île des Chasseurs d’Oiseaux est le premier tome d’une trilogie intitulée « La trilogie de Lewis » et j’ai hâte de me plonger dans la suite de cette histoire !
Si vous aimez les romans policiers, mais aussi les romans d’aventure qui vous plongent dans une atmosphère très différente de votre quotidien, vous serez ravi par ce roman.

Ma note : 4/5

Avez-vous lu ces livres ?
Quels sont vos derniers coups de coeur littéraires ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Ping : Mes lectures #4

Laisser un commentaire