[Ciné] Le Voyage d’Arlo + Crazy Amy

Chronique Ciinéma - Le Voyage d'Arlo + Crazy Amy

C’est mercredi, c’est ciné ! Je vais essayer de me tenir à ce jour pour mes critiques ciné… même si ce n’est pas gagné. L’organisation de ce blog c’est un peu free style, je peux ne rien écrire pendant une semaine puis passer 5 jours de suite à noter toutes les idées qui me passent par la tête ^^

Aujourd’hui je vais donc vous parler du dernier film d’animation des studios Disney-Pixar – Le Voyage d’Arlo – ainsi que de la nouvelle comédie romantique de Judd Apatow – Crazy Amy. J’ai un avis en demie teinte concernant ces deux films.

Le voyage d’Arlo

J’attendais ce film comme le Messie. D’une part, parce que je ne suis presque jamais déçue par les studios Pixar (sauf Vice-Versa, et oui je fais partie de ces gens !), d’autre part je trouve la bande annonce géniale et elle m’a donné vraiment envie de voir ce film. Film passé un peu inaperçu d’ailleurs je trouve, il n’a pas eu le droit à la même promo que Vice-Versa je me demande bien pourquoi.

Et si la catastrophe cataclysmique qui a bouleversé la Terre et provoqué l’extinction des dinosaures n’avait jamais eu lieu ? Et si les dinosaures ne s’étaient jamais éteints, et vivaient parmi nous de nos jours ? Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot..

Comme je vous le disais, le pitch de ce film m’intéressait BEAUCOUP. je trouve que c’est une idée géniale. Et puis j’ai toujours adoré les dinosaures (petite devant Jurassic Park je pouvais nommer toutes les espèces) et j’étais donc ravie d’un film sur ce sujet. Mon avis est pourtant un peu partagé. Pour tout vous dire, j’ai passé tout le film à être à fond les ballons et à la  fin je me suis dit « C’est le meilleur film de l’année, j’ai déjà mis 4,75/5 à Mon Roi donc là je vais mettre combien ? 4,9 ? » Et puis même pas 2 minutes plus tard, je me suis rendue compte que j’étais finalement assez déçue. Je vais donc essayer de vous expliquer pourquoi ça m’a plu et déplu dans le même temps.

J’ai aimé :
  • Les paysages. Souvent, je me suis crue dans un vrai film, un documentaire sur le Colorado tellement les paysages sont incroyables. J’ai lu que les dessinateurs se sont rendus dans les grands espaces américains pour bien visualiser les paysages, et qu’ils ont même utilisé des données topographiques fournies par l’Institut d’études géologiques américain. Et ça se voit !
  • La relation entre Arlo et Spot, extrêmement attachante. L’un qui donne tout dès le début sans trop que l’on sache pourquoi, l’autre beaucoup plus sur la réserve mais qui finalement va se dépasser et surmonter tous les obstacles pour son ami. C’est très Disney, mais sur moi ça marche.
  • L’émotion et l’implication. C’est un film dans lequel je suis très vite rentrée et qui m’a fait ressentir beaucoup d’émotions : de la joie, de l’appréhension, de la tristesse aussi.  C’est vraiment ce point là qui m’a fait autant aimé le film, j’étais complètement dedans et je ressentais les mêmes choses que les protagonistes.
  • Le voyage. En VO le film s’appelle tout bêtement The Good Dinosaur et je lui préfère largement son titre français car la notion de voyage est très présente tout au long du film. C’est une sorte de road movie à la sauce dinosaure qui est très agréable à regarder
J’ai moins aimé :
  • L’histoire trop simpliste, trop « pour les enfants ». Après réflexion, c’est vraiment ce qui m’a manqué dans ce film. On tient une super histoire, un univers qui peut être extrêmement riche et complexe… et pour finir on a une histoire simple(iste) et je suis restée sur ma faim. J’aurais voulu en savoir plus sur les us de ces humains sous évolués ainsi que sur les relations dinosaures/humains à l’échelle mondiale, pas seulement entre Arlo et Spot. Il n’y a que sur les dinosaures qu’on en sait assez finalement… étant donné qu’ils ont plu ou moins le même mode de vie que les « vrais » humains (ceux de la dimension réelle je veux dire, où la météorite s’est bel et bien écrasée sur Terre). Le film a eu beaucoup de mal à se faire : il  était en projet depuis 2009 et au milieu du film quasiment il y a eu un changement de réalisateur, c’est peut-être ces soucis qui donnent un goût d’inachevé à l’ensemble.
  • Arlo. Autant j’ai adoré Spot qui est drôle à sa manière, très courageux et très très TRES touchant, autant j’ai trouvé Arlo pas assez héroïque, trop trouillard et un peu benêt. C’est le but, qu’il soit le « retardé » de la famille, mais ça  m’a dérangée de ne pas avoir d’affection particulière pour lui.
  • Le schéma Disney déjà trop vu. La mort du parent en début de film, des personnages qui ressemblent beaucoup à ceux d’autres dessins animés (notamment les 3 ptérodactyls qui m’ont fait penser aux hyènes du Roi Lion). J’ai beaucoup plus ressenti la patte Disney que Pixar dans ce film, sans pour autant que ce soit un vrai Disney puisqu’il n’y a aucune chanson.

Ma note : 3/5 – Je reste sur ma faim


 crazy amy

Je voulais beaucoup aller voir ce film au cinéma à sa sortie suite à sa bande annonce, son sous titre accrocheur « Par les producteurs de Mes meilleures amies – film que j’adore, et parce que en général j’aime beaucoup les films de Judd Apatow : 40 ans toujours puceau et En cloque mode d’emploi. Mais quelques unes de mes amies m’ont dit avoir été beaucoup déçues et s’être ennuyées, ce qui a quelque peu refroidi mon enthousiasme. J’ai donc décidé de le voir mais sur mon ordinateur (il est déjà en HD).

Depuis sa plus tendre enfance, le père d’Amy n’a eu de cesse de lui répéter qu’il n’est pas réaliste d’être monogame. Devenue journaliste, Amy vit selon ce crédo – appréciant sa vie de jeune femme libre et désinhibée loin des relations amoureuses, qu’elle considère étouffantes et ennuyeuses ; mais en réalité, elle s’est un peu enlisée dans la routine. Quand elle se retrouve à craquer pour le sujet de son nouvel article, un brillant et charmant médecin du sport nommé Aaron Conners, Amy commence à se demander si les autres adultes, y compris ce type qui semble vraiment l’apprécier, n’auraient pas quelque chose à lui apprendre.

C’est vrai, ce film est long. 2h05 pour une comédie romantique ça fait beaucoup. Le résultat donne de très bonnes choses noyées dans un trop plein de scènes pas forcément nécessaires et qui peuvent parfois susciter de l’ennui. J’ai quand même beaucoup ri, c’est original et l’écriture n’a aucun filtre, c’est trash mais du coup vraiment drôle. Il y a seulement les 20 petites minutes à  un moment où c’est longuet mais le reste est agréable à regarder.  Si l’ensemble ne laisse pas un souvenir impérissable (j’ai déjà oublié comment ça finit alors que je l’ai vu il y a 3 jours), les scènes avec le copain Mr Muscle d’Amy au début du film restent néanmoins mythiques à mes yeux, notamment « You looked like a dude ! »  ou la scène avec le jeune stagiaire si vous voyez de quoi je parle 😉

Quant au casting, il est plutôt très bon. Amy Schumer qui a écrit le scénario et joue donc un personnage plus ou moins autobiographique est très bonne, tout comme le docteur. Mention spéciale à Lebron James qui joue son propre rôle !

Ma note : 3,5/5

Avez-vous vu ces deux films ?
Quels sont les derniers films que vous ayez vus au cinéma ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. J’ai adoré Arlo pour ma part. Je regarde le film comme un enfant, avec les yeux et le cerveau d’un enfant. Mais ta critique est très juste mais j’ai quand meme adoré hihi.

    Le second je ne connais pas.

    Bisous
    Mélanie

Laisser un commentaire