[Ciné] Le Nouveau Stagiaire x Sicario

Le nouveau stagiaire x Sicario - Blog Tache de Rousseur

Deux films très différents dont je vous parle aujourd’hui : d’un côté Le Nouveau stagiaire, comédie romantique réalisée par Nancy Meyers (Ce que Veulent les Femmes, The Holiday), de l’autre Sicario, un thriller haletant sur les cartels de drogue mexicains signé Denis Villeneuve. J’ai autant aimé ces deux films qui sont,  je trouve, aussi bon dans leur genre l’un que l’autre. Tous les deux sont plus complexes qu’ils n’en ont l’air de prime abord, révélant la profondeur de leurs personnages au fil du film.

Le Nouveau Stagiaire

Le Nouveau stagiaire - Blog Tache de Rousseur (5)

J’ai entendu parler de ce film pour la première fois il y a quelques semaines sur le blog de Garance Doré, en regardant cette chouette vidéo (NB : La vidéo spoile un peu le film donc si vous voulez garder le mystère intact ne la regardez pas).
Premièrement : Anne Hathaway, très bon point, j’adore cette actrice.
Deuxièmement : Nancy Meyers sur le papier ça ne me disait rien, mais quand j’ai lu que c’était la réalisatrice de « Ce que veulent les femmes » « The Holiday » (je vous en parlais déjà l’année dernière, c’est l’un de mes films préférés de Noël !) et surtout de « A nous quatre » qui représente toute mon enfance (mais si rappelez vous ! Le film avec Lindsay Lohan enfant qui joue deux jumelles séparées à la naissance, l’une vit à Londres avec sa mère, l’autre en Californie avec son père et elles se rencontrent par hasard dans un camp de vacances).
Bref, quand j’ai appris tout ça, je savais qu’il FALLAIT que j’aille voir ce film. ce que j’ai fait, le soir de sa sortie. On ne perd pas de temps.

Ben Whittaker, veuf de 70 ans, s’aperçoit que la retraite ne correspond pas vraiment à l’idée qu’il s’en faisait. Dès que l’occasion se présente de reprendre du service, il accepte un poste de stagiaire sur un site Internet de mode au succès fulgurant, créé et dirigé par Jules Ostin.

Je suis tout de suite rentrée dans le film et j’ai tout de suite éprouvé beaucoup d’empathie pour le personnage de Ben qui semble être un vrai gentil. Il pourrait paraître plat et prévisible pour certains, mais je l’ai bien aimé.  Il faut davantage de temps pour apprendre à connaître Jules qui se cache sous sa carapace, mais au fur et à mesure du film elle laisse apparaître des pans de sa personnalité et on l’aime de plus en plus. Son personnage est complexe et révèle des surprises tout au long du film, ce que je trouve super. Il y a certains aspects de sa vie qui sont amenés seulement au milieu du film et auxquels on ne s’attendait pas du tout. Et ce n’est pas si souvent qu’un film du genre me surprend !
La relation qui unit Ben et Jules  est vraiment chouette, intergénérationnelle et basée sur un respect  mutuel, sans aucun jugement. C’est aussi un film féministe qui a compris ce que féminisme veut dire : les femmes ont le droit d’être égales aux hommes, mêmes en affaire, et il n’est pas nécessaire d’être un monstre (type Meryl Streep dans Le Diable s’habille en Prada) pour réussir. Oui les femmes ont le droit d’avoir une carrière réussie ET une famille tout en restant des personnes gentilles, aimables et aimées. Et ce sont ceux qui ne comprennent pas ça qu’on doit montrer du doigt.

Le film met aussi le doigt sur l’évolution du style des hommes : ceux de l’âge de Ben, les « babyboomers » sont très chics et ne s’imaginent pas une seule seconde aller travailler autrement qu’en costume. Tandis que les jeunes hommes de 20-30 ans d’aujourd’hui ressemblent encore à des ados, portant des sweats à capuche, des baskets et jouant aux jeux vidéos. Fossé générationnel au niveau du vêtement.

THE INTERN

Pour finir sur une touche plus girly, j’ai adoré le style de Jules dans le film. Toujours très élégante même quand elle est casual. Et les bureaux sont dingues !

Ma note : 4/5

Sicario

S_D040_10409.NEF

Ce film c’est l’amoureux qui voulait le voir surtout.  J’en avais entendu de bonnes critiques et j’ai donc décidé de l’accompagner.  Et puis comme ça on restait dans le thème des cartels vu qu’on regarde la série Narcos ces jours-ci (que j’adore ! Je vous en reparlerai).

La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l’équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

Pas de danger de vous ennuyer dans ce film. Ça bouge tout le temps, tout en restant très crédible. C’est beau, beaucoup de plans aériens. Je crois avoir vu le plus beau coucher de soleil de ma vie dans ce film. La musique est quasiment la même tout le film, très grave, qui apporte un sentiment d’urgence, de stress contribuant très bien à l’atmosphère du film. L’ambiance globale est vraiment dingue.

S_D027_07185.NEF

Kate (Emiy Blunt) est là en tant qu’observatrice, ce qui a pour conséquence que nous, spectateurs ne savons pas grand chose. On navigue donc un peu en terrain inconnu tout le film, essayant en même tant que Kate de comprendre ce qu’il se passe. Des fois j’ai eu l’impression de ne pas tout bien suivre mais au final tout fait sens. Emily Blunt est très convaincante dans son rôle, Benicio del Toro aussi. Ce qui est bien dans Sicario, c’est la psychologie, la complexité et la profondeur des personnages, qui apportent logiquement de la profondeur au film. Ce n’est pas juste un film d’action, c’est un thriller haletant. En même temps, je n’en attendais pas moins du réalisateur de Prisonners (Denis Villeneuve ).

J’ai aussi beaucoup aimé la manière dont était filmé le Mexique et la frontière USA/Mexique. Ce mur, cette différence entre les villas bien alignées d’un côté et le désert de l’autre. La pauvreté, la violence.

Ma note  : 4/5

Avez-vous vu ou prévoyez-vous de voir Le Nouveau stagiaire ou sicario ?
Quels autres films avez-vous vu au cinéma récemment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Ha j’ai adoré lire ton article sur le film Le Nouveau Stagiaire. J’ai beaucoup ri à ce choc générationnel et ce rapport homme/ femme dans le domaine familiale et professionnel. Je ne parle pas bien-sûr des tenues de Jules qui m’ont plus que ravies. J’en étais baba !!

Laisser un commentaire