Chroniques d’une végétarienne #2

Chroniques d'une vegetarienne - Pourquoi devenir vegan 3

Je déterre  aujourd’hui mes Chroniques d’une végétarienne. Il y a 7 mois, je vous expliquais (de manière un peu désordonnée) les raisons pour lesquelles j’ai arrêté de manger de la viande et du poisson il y a environ4/5 ans. Ces dites raisons ayant évolué depuis mes débuts de végétarienne,  j’avais très envie de vous expliquer la suite de mon chemin !

Durant ces 7 mois, j’ai fait un pas de géant vers le végétalisme, j’ai découvert beaucoup de choses sur la dure réalité de l’industrie agro-alimentaire et de l’élevage intensif…
Pour commencer, appelons un chat un chat.

Qu’est ce que le végétalisme ? C’est le fait de ne manger aucun produit d’origine animal. Pas de viande ni de poisson, mais pas non plus de lait, de fromage, de beurre, de crème fraîche, de yaourts, ni d’oeufs ou encore de miel.
Qu’est ce que le veganisme ? Si l’on utilise souvent le terme anglophone pour parler de végétalisme (moi la première), le veganisme est en réalité encore une étape au dessus.
Un vegan (ou végane) est un végétarien qui ne mange donc aucun produit d’origine animale, mais ne consomme non plus aucun produit issu de l’exploitation animale, quel qu’il soit : pas de cuir, de pulls de laine, de fourrure, d’oreillers en duvet d’oie ou de pinceaux de maquillage en poils de loutre. Les vegans ne cautionnent pas non plus les zoos, les aquariums etc.

Où j’en suis dans tout ça ?

Comme je vous l’expliquais dans mon précédent article, si à l’origine j’ai arrêté la viande par goût (ou plutôt par dégoût ), à ce jour, les raisons qui me poussent à rester végétarienne ont changées. Ce n’est plus l’aliment en lui-même qui me rebute, mais tout ce qu’il s’est passé avant qu’il se retrouve au supermarché : l’élevage intensif.

Côté alimentation, si cela fait des années que je ne mange ni viande ni poisson, depuis plusieurs mois déjà je n’achète jamais de beurre, de lait de vache/chèvre, de crème fraîche, de yaourts de vache ni d’oeufs. La seule chose que je continue à acheter et à consommer avec parcimonie est du fromage, tout simplement parce que je ne lui ai pas trouvé d’alternative végétale aussi simple à acquérir (mon magasin bio ne connaît  pas).
Chez moi, à part un peu de fromage de temps en temps je suis donc végétalienne, et je réserve à mon prochain article les alternatives végétales que j’utilise dans mon alimentation quotidienne.
A l’extérieur en revanche, je redeviens « uniquement » végétarienne, pour plus de confort. Déjà que pour certaines personnes et mêmes certains restaurants, servir un plat sans viande ni poisson est compliqué, si en plus je demandais des plats végétaliens ce serait encore plus difficile de sortir avec mes amis. Par conséquent, si on me prépare un gâteau avec des oeufs et du beurre, je le mange, par politesse et pour continuer à avoir une vie sociale « normale », d’autant plus quand ces amis regardent mon régime alimentaire d’un oeil parfois négatif.

Côté mode et beauté, je n’achète plus désormais que des produits de maquillage vegan (sans produits d’origine animale dans leur composition), non testés sur les animaux (cruelty-free) et qui n’appartiennent pas non plus à un groupe qui teste sur les animaux (comme Melvita avec L’Occitane ou Sanoflore avec L’Oréal) ou qui exportent en Chine (où les tests sur les animaux sont obligatoire – ce que fait le groupe Léa Nature).
En revanche je continue à utiliser du miel et de la propolis dans ma routine de soins et à acheter des pulls contenant de la laine. Idem pour les chaussures en cuir, même si je suis en recherche d’active de marques utilisant du cuir végétal qui soient relativement bon marché. (Balancez les noms !)

Pour tous mes proches, et tous les autres, aujourd’hui j’ai eu envie non pas de me justifier, mais d’expliquer mon envie de changement, d’une manière qui sera je l’espère la plus pédagogique possible. Parce que si globalement mon végétarisme a été compris par mes proches, mon envie de veganisme l’est beaucoup moins : « la poule ne meurt pas pour pondre un oeuf », « la vache ne meurt pas pour donner du lait ». Incompréhension totale.
Pas à pas en détaillant les 3 raisons principale qui sont d’ordre sanitaire, écologique et éthique, puis aliment par aliment. Beaucoup de vidéos, certaines sur le ton de la plaisanterie, d’autres plus sérieuses et plus dures à regarder, des infographies… pour avoir toutes les cartes en main !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Mes petits plaisirs cocooning de l’hiver

Mes petits plaisirs cocooning de l'hiver (1)

L’hiver, cette saison détestée par nombres d’entre nous mais que personnellement j’aime beaucoup ! J’aime le fait d’avoir des saisons et les hivers froids et rigoureux sont pour moi un plaisir, ils me permettent d’accumuler les couches de vêtement et même si après quelques mois je prie pour que le printemps revienne, j’ai profité de l’hiver.

Même si l’hiver à Bordeaux n’est pas l’idéal (des températures trop chaudes à mon goût et beaucoup de pluie alors que je voudrais de la neige), mais j’imagine que c’est partout pareil, « Y a plus d’saisons ma bonne dame ! » je réussis à profiter au maximum de ces mois de cocooning ! Voici une liste des choses que j’aime faire et qui me permettent d’apprécier mes journées même quand il pleut et qu’il fait nuit à 17h 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Mes favoris de 2015

Mes favoris de 2015

Comme l’an dernier, j’ai décidé de faire le tri parmi les articles de cette année 2015 afin de vous présenter mes VRAIS coups de coeur, ceux qui ont vraiment tenu la distance et qui m’ont marquée. Au programme : mes produits de beauté et mode fétiches, mais aussi des produits lifestyle et culturels qui ont marqué cette année 2015 !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Mon passage de la pilule au stérilet – Le bilan 1 an et 9 mois plus tard

Mon passage de la pilule au stérilet - Tache de Rousseur (2)

Cet article très personnel est dans mes brouillons depuis des mois, je n’avais pas encore trouvé le « courage » de le publier. La contraception est en effet un sujet très personnel, que beaucoup de femmes hésitent à aborder avec leurs proches alors sur internet vous pensez bien !
Cependant, c’est un sujet qui me tient à coeur et après avoir lu dernièrement de nombreux articles à ce sujet, des témoignages de blogueuses qui ont arrêté la pilule, ou tout du moins l’envisagent sérieusement, j’ai eu envie d’apporter ma pierre à l’édifice. J’ai en effet moi même fat le choix d’arrêter la pilule il y a  1 an et 9 mois,  et j’avais envie de vous parler de cette expérience maintenant que j’ai assez de recul.

NB : Ce sera mon dernier article avant les fêtes, je vais passer les deux prochaines semaines en famille dans la campagne Paloise puis Rochelaise. Je vous souhaite donc à toutes (et à tous ?) de très bonne fêtes ! Profitez bien de votre famille et pensez aux animaux 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Bonheur sur l’internet #9

Bonheur sur l'internet 9

Depuis la dernière édition de cette chronique Bonheur sur l’internet, je me suis beaucoup renseignée sur le veganisme et plus particulièrement sur les cosmétiques vegan et cruelty-free. Si quand je suis devenue végétarienne il y 4/5 ans je ne pensais absolument pas devenir vegan un jour (je ne suis même pas sûre que je connaissais ce mot à l’époque), cela s’impose à moi comme une évidence aujourd’hui. Je fais mon petit bonhomme de chemin en me renseignant à droite à gauche et mon cerveau fait le reste !

Si je fais très attention à ce que je mange depuis longtemps, végétarien/vegan et bio le plus possible, j’ai mis plus de temps à faire le changement au niveau des produits cosmétiques. J’ai commencé par retirer les silicones, les parabens, puis je suis passée au bio pour mes soins du visage et des cheveux. Cela ne fait même pas un an que j’ai acheté mon premier maquillage bio, mais il me restait encore une bête noir : les produits cruelty-free, ou plutôt ceux qui ne le sont pas. Un produit cruelty free est un produit qui a été créé sans aucune cruauté, et donc qui n’a pas été testé sur les animaux. Avant ces denrières semaines, il faut croire que aussi surprenant que cela puisse paraître, je ne m’étais jamais vraiment intéressée à cette question. Pour moi c’était inévitable que les produits soient testés pour les cosmétiques comme pour les médicaments d’ailleurs. Mais ça, c’était avant d’avoir vu des images des conditions dans lesquels ces tests étaient réalisés via la page Facebook de la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). Sur moi, les images chocs ça marche du tonnerre, je pleure 15 minutes sans m’arrêter mais ça vaut le coup, ça fonctionne comme un électrochoc, j’en ai besoin pour me rendre compte réellement ce qu’il se trame derrière tant d’industries telles que celles qui fabriquent le mascara que j’applique consciencieusement chaque matin.

Au fil  des articles que je vous présente aujourd’hui, vous allez voir qu’il existe plusieurs types de tests sur les animaux et plusieurs mensonges : NON les tests ne sont pas interdits sur les animaux en Europe, ou plutôt si mais c’est plus compliqué que cela en pratiques ; une marque bio qui appartient à un grand groupe (type Melvia avec L’Occitane ou Sanoflore avec L’Oréal) encourage les tests sur les animaux ; et toutes les marques qui ont des boutiques en Chine sont obligées de faire tester leurs produits sur les animaux. A retenir : un label bio ne garanti en aucun cas que le produit n’est pas testé sur les animaux. 

Voilà, maintenant je sais que les animaux endurent ne souffrance inimaginable, qu’on leur fait des choses horribles tout ça pour qu’on ait un beau rouge à lèvres. Je vais donc finir mes produits non cruelty free pour ne plus jamais les racheter : adieu rouges à lèves MAC, adieu BB crème Melvita, adieu mascara Bourjois. Et vous savez-quoi ? Le plus beau dans tout ça c’est que je me sens bien, mieux même. Plus légère, comme si un poids sur ma conscience m’était retiré d’un coup. Je ne ferai souffrir personne en me maquillant tous les matins, pas de graisse de baleine sur mon visage, pas de squalène de requin, pas de lapin trop mignon à qui on aura enfoncé le mascara dans l’oeil, pas de chien à qui on aura rasé tous les poils pour lui faire des tests de produits qui lui brûleront la peau.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Mon blog devient neutre en carbone !

Vu chez Laeticia du blog Eleusis & Megara, ce badge « Mon blog est neutre en carbone » a fait écho en moi.

Le principe

Compenser les émissions de carbone dues à l’activité du blog en plantant un arbre afin de rendre la balance carbone équilibrée, neutre. 1 blog = 1 arbre. 

un geste pour réduire votre emission de CO2 avec bonial

Une page vue sur le web génère environ 0,02g de CO2 alors qu’un arbre consomme 5kg de CO2 par an. Ainsi, avec une moyenne de 15k vues par mois, un blog émet en moyenne 3,6 kg de CO2 par an, le bilan carbone est donc non seulement neutre, mais même positif ! (C’est d’autant plus vrai dans mon cas puisque je suis encore très très loin des 15 000 visiteurs mensuels.)

Comment fonctionne la compensation : 1 arbre = 1 blog !

Comment participer ?

L’idée vous plaît ? Pour participer rien de plus simple ! Il vous suffit d’écrire vous aussi un billet sur le programme et de mettre le widget « Mon blog est neutre en carbone » dans la barre latérale de votre blog. Vous le trouverez sur le site internet dédié au programme. Envoyez ensuite un mail à blog-zerocarbone@bonial.fr pour leur indiquer que vous souhaitez participer au programme et ils se chargeront de planter VOTRE arbre.
C’est facile et c’est bon pour l’environnement donc on fonce !

Que pensez-vous de ce programme ?
Avez vous-déjà particpé ou cela vous intéresse-t-il ?
Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Mes favoris du mois de Novembre

Mes favoris de novembre 2015

Edition des favoris légèrement en retard ! Comme d’habitude de la mode, de la beauté bio et du random. Pour cause de manque de temps pour organiser un shooting, ce sera des favoris version Instagram ce mois-ci, dites moi si le format vous plaît !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Ma wishlist de Noël

Plus que 3 semaines avant Noël et les cadeaux sous le sapin ! Ma liste de cadeaux est cette année très axée cocooning : des livres à lire sur un pouf à la douce chaleur d’une bougie parfumée, emmitouflée dans un pull bien chaud en buvant un thé Rooibos avec un « Feel good movie » en fond !

Wishlist noel 2015

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Mes 10 gestes écologiques au quotidien

Mes 10 gestes écologiques au quotidien

La COP21, ou Conférence Pour le Climat qui aura lieu à Paris à partir du 30 novembre approche à grands pas. C’est là que les dirigeants des plus grandes puissances mondiales vont se mettre d’accord sur les mesures à appliquer pour limiter le réchauffement climatique, un accord international qui serait applicable à tous les pays, pour en gros, sauver notre planète.

S’il est clair qu’un individu isolé ne peut pas changer le monde et enrayer le changement climatique, je suis une fervente partisante de l’adage « L’union fait la force ». Si on y met chacun du nôtre pour changer nos habitudes au quotidien, je suis persuadée que nous arriverons à changer quelques petites choses pour rendre notre monde meilleur, tout du moins d’un point de vue écologique. C’est un sujet qui me tient énormément à coeur, sûrement lequel pour j’agis le plus au quotidien… et qui m’attriste le plus aussi quand je vois ces ours polaires faméliques à la dérive sur un bout d’iceberg ou ces glaciers qui fondent plus vite que la lumière. Sujet pour lequel je m’énerve souvent aussi, quand je vois des gens qui jettent encore leurs papiers par terre par  exemple, ou qui laissent couler l’eau quand ils se lavent les dents/font la vaisselle… Tellement de gestes simples à réaliser et qui pourraient signifier énormément si on les appliquait tous ensemble !!!

J’avais donc envie de vous présenter les 10 gestes que j’adopte au quotidien pour réduire mon empreinte écologique. 10 gestes qui sont pour moi faciles à réaliser  et qui peuvent avoir un impact réel !

Petit disclaimer avant de se lancer dans le vif du sujet : Je suis loin d’avoir un comportement parfait et 100% écolo, je fais ce que je peux, en prenant mon temps pour changer mes habitudes sans me brusquer. Je me documente un maximum sur le sujet, puis ma conscience décide de certaines actions en fonction des informations que j’ai emmagasinées. Mais il me reste beaucoup à faire encore !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Paris, je t’aime.

Blog Tache de Rousseur - Argentique 1 (48)

Même si mon article n’apportera pas grand chose, je ressentais le besoin de m’exprimer sur les évènements de ce vendredi 13 novembre 2015., comme je l’avais fait en janvier. Surtout, j’aurais eu l’impression d’être la personne la plus superficielle de la terre si je m’étais pointée lundi avec un article beauté. Ce n’est bien sûr que mon ressenti personnel, je ne juge en aucun cas celles qui préfèrent continuer avec leurs articles « comme si de rien n’était ».

Vendredi soir, j’étais à Bordeaux avec mon amoureux quand il a vu sur internet les infos. Comme beaucoup d’entre vous je pense, on a passé la nuit à zapper entre BFM et I-Tele,. Même si je n’habite plus à Paris actuellement, je me suis sentie très touchée par ces atrocités. Premièrement parce que ça a remonté tous les souvenirs de janvier, mais aussi parce que les quartiers touchés sont ceux que je fréquente assidûment. J’ai déjà dîné en terrasse de La Belle Equipe qui a été touché rue de Charonne, ce vendredi soir, clairement ça aurait pu être moi. Le fait que cette fois ce soient des personnes lambda qui soient touchées rend les choses encore plus horribles, encore plus effrayantes. Cette fois pas de distinction de religion, pas de cible exclusivement policière, on est tous des cibles potentielles. J’ai la chance de n’avoir aucune connaissance parmi les victimes, mais quand je regarde sur Twitter les appels à témoin pour les personnes disparues, pour apprendre quelques heures après qu’elles sont mortes, j’ai l’impression de les connaître. Elles sont jeunes, elles ont l’air heureuses, mais elles ne sont plus. Je présente mes condoléances à tous les proches des victimes.

Je suis extrêmement fière du comportement des parisiens en ces temps difficiles. Comme en janvier, ils ont fait preuve de courage et d’unité. Fluctuat Nec Mergitur, « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas. », la devise de Paris devenue spontanément le symbole de la résistance. Nous sommes la France, un pays où nous aimons les plaisirs simples qu’offrent la vie : l’amour, un bon verre de vin, la musique… Et nous ne cesserons pas de vivre et d’apprécier la vie sous la menace. Alors Paris, oui, je t’aime.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading