[Ciné] Les Gardiens de la Galaxy 2 + Le Roi Arthur

Critique cinema - Les gardiens de la galaxy vol.2 + Le Roi Arthur la Légende d'Excalibur

Comme je vous le disais en introduction de ma critique de Get Out, j’ai récemment vu (ou revu) l’intégrale Marvel, en prévision de mon visionnage des Gardiens de la Galaxy Vol.2 justement. Si j’en avais vu la majorité, j’étais passée à côté du premier volume des Gardiens de la Galaxy ainsi que des films Thor et des deux premiers Captain America, m’empêchant ainsi de saisir toutes les subtilités de l’intrigue générale de la cinématique Marvel. Je pense notamment à Thanos et aux pierres d’infinité auxquelles je ne comprenais strictement rien avant cette rétrospective.

Si je ne demande jamais la Lune aux films Marvel, j’attends tout de même un scénario cohérent et un bon moment de divertissement. En plus, je m’attendais à ce que Les Gardiens de la Galaxy Vol.2 fassent un lien avec les autres films, mette sa pierre à l’édifice concernant la quête globale de la cinématique. Si j’ai passé un agréable moment pendant les 3/4 du film dirais-je, je suis un peu restée sur ma faim concernant les autres éléments.

Quant au Roi Arthur : La légende d’Excalibur, j’avais envie de le voir d’une part pour son acteur principal (Charlie Hunnam), d’autre part pour son réalisateur (Guy Ritchie) sans pour autant en attendre grand chose non plus. Alors, pas d’attente= pas de déception ? Pas si sûr…

Les Gardiens de la Galaxy Vol.2

Musicalement accompagné de la « Awesome Mixtape n°2 » (la musique qu’écoute Star-Lord dans le film), Les Gardiens de la galaxie 2 poursuit les aventures de l’équipe alors qu’elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu’ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l’univers Marvel.

Dans ce second volume des Gardiens de la Galaxy, on retrouve tous les codes du premier opus : les blagues à l’humour parfois douteux, la musique quasi omniprésente et des héros un peu losers qui se disputent souvent tout le temps. Si vous avez aimé le premier film, vous ne détesterez donc pas le second.

Là où le bat blesse, c’est selon moi sur deux gros points que sont la faiblesse du scénario et un « too much » sur tout le film. Je m’explique.
Le scénario du film repose sur le fait qu’il va retrouver son père. Mais la manière dont se clôture le film implique que le film n’a servi tout bonnement à rien dans l’intrigue globale. Il ne se passe finalement pas grand chose dans ce film, et chaque rebondissement est le fruit d’une décision stupide et un peu random des personnages : le vol d’un objet qui implique que la moitié de la galaxie soit à leurs trousses… sans jamais rendre cet objet pour faire arrêter le carnage, ou encore l’annonce choc que fait Ego à son fils impliquant à un revirement de situation. On dirait que les scénaristes ont cherché à coller des éléments ici et là juste parce que ça les arrangeait, sans prendre en compte la logique de l’intrigue du film dans son ensemble.
Quant au « too much », c’est en gros le premier film mais en « plus » : les mêmes blagues reprises à rallonge (sur le type d’animal qu’est Rocket, ou sur le choix d’un pseudonyme jugé ridicule)

Ma note : 3/5

Le Roi Arthur : La légende d’Excalibur

Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Ce film en jette. Je crois bien que c’est la première fois que je vois un film médiéval-fantastique avec une telle badassitude. Oui, j’invente des mots. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Guy Ritchie a su mettre sa patte dans ce film. Si vous avez vu Snatch, Rocknrolla ou encore les 2 derniers Sherlock Holmes vous voyez sûrement de quoi je parle : des bouts de plan accélérés, des bouts de scènes d’action au ralenti, une manière de raconter les histoires très originale… Regardez la bande annonce ci-dessus, elle reflète parfaitement l’ambiance du film.

J’ai adoré cette ambiance justement, qui en plus du montage se traduit fortement par le choix de la musique très percutante. Les décors et les costumes sont également très beaux et j’ai apprécié le gros côté fantastique apporté à ce film médiéval, même si les éléphants géants étaient quasiment une copie conforme des oliphants du Seigneur des Anneaux  : Le Retour du Roi. L’histoire quant à elle est racontée de manière très moderne, je m’attendais à un film plus classique, à la Robin des Bois de Ridley Scott, et j’ai été agréablement surprise en voyant que Le Roi Arthur est si différent dans sa manière d’aborder le sujet, grâce encore une fois à son montage si original et à sa bande annonce. Ces partis pris si forts me rappellent un peu ceux de Wes Anderson que j’aime tant, bien que le style final soit très différent.

Je ne vous cache pas que j’allais aussi voir ce film en grande partie pour son acteur principal, Charlie Hunnam (Jax dans la géniale série Sons of Anarchy) qui ne m’a pas déçue. Il est parfait pour ce rôle, je soupçonne même Guy Ritchie d’avoie écrit ce rôle pour lui tant il lui colle à la peau. Je ne fais pas partie des fans inconditionnelles de Jude Law mais je ne l’ai pas trouvé mauvais dans ce rôle de grand méchant.

Pour terminer sur les aspects moins positifs, je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi mais si le visuel m’a enchantée les autres aspects du film m’ont laissée moins admirative. Il manque un petit quelque chose pour en faire un grand film. Le rôle de la mage n’est pas aussi important qu’on nous le laisse penser et je suis assez sceptique face à ce qui fait qu’Arthur bloque l’épée. J’ai trouvé également que la fin tirait un peu trop sur la longueur… et laisse présager une suite, même si au vu des résultats très décevants du film je ne suis pas sûre qu’elle sorte un jour.

Ma note : 3,5/5

Avez-vous vu ces deux films ?
Quels sont les films qui vous donnent envie en ce moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire