[Revue Ciné] EVEREST

EVEREST FILM 2015 - Revue Ciné - Blog Tache de Rousseur

Je passe de nombreuses soirées au cinéma (merci la carte UGC illimitée) et il y a certains films qui me mettent une claque au visage et dont j’aimerais beaucoup vous parler ici. Souvent je n’osais pas, craignant que ça ne colle pas avec ma ligne éditorial. Et puis je me suis dt que finalement ma ligne c’était avant tout vous parler de mes coups de coeur ! Everest étant l’un d’eux. Si vous n’y voyais pas d’inconvénient, j’ai donc décidé de ne pas me limiter aux « films de filles » sur le blog (type La Conasse dont je vous parlais ici) mais d’élargir mes horizons et de partager avec vous mes prochains coups de coeur cinématographiques, quelque soit leur genre.

Everest donc, que j’ai vu le week-end dernier et que j’ai adoré !

EVEREST FILM 2015 - Revue Ciné - Blog Tache de Rousseur (2)

Nous sommes en 1996. Depuis des années, Rob Hall, comme son ami Scott Fischer, emmènent des touristes sur l’Everest, le plus haut sommet du monde. L’afflux de grimpeurs rend l’ascension encore plus difficile. Pas de quoi décourager Beck, un Texan sujet à la dépression, Doug, un facteur timide, Yasuko qui a déjà gravi six très hautes montagnes ou John Krakauer, venu faire un article sur l’entreprise de Rob. Tous ont leurs raisons pour souhaiter grimper jusqu’au plus haut sommet du monde. Rob et Scott profitent d’un créneau favorable pour se lancer, mais seront confrontés à l’une des plus violentes tempêtes de neige de l’histoire du mont Everest.
EVEREST LE FILM
Je ne suis même pas sure d’avoir vu la bande-annonce avant d’aller voir ce film au cinéma. Ni d’avoir lu le pitch. Je ne connaissais que l’affiche et je savais qu’il y avait Jake Gyllenhaal. Mais la divergence entre les notes Presse et Spectateurs sur Allociné : 2,8/5 pour les critiques cinéma, 4/5 pour le grand public, ainsi que la perspective de voir de beaux paysages m’ont convaincue de me lancer dans cette grande aventure.
x

Des images incroyables

EVEREST FILM 2015 - Revue Ciné - Blog Tache de Rousseur (4)

Tout d’abord, c’est un film à voir absolument au cinéma, et en 3D. Comme Gravity. Sur votre ordinateur ça ne rendra rien et vous perdrez 60% de l’intérêt du film ! Je ne suis pas une grande fan de la 3D mais il y a certains films dans lesquels elle est très bien utilisée et apporte énormément au film. Everest est de ceux là. C’est un film à grand spectacle, où la montagne joue un personnage à part entière. Il y a beaucoup de plans en hélicoptère qui rendent bien compte de l’immensité sauvage dans laquelle évolue les personnages. L’image est l’une des raisons pour lesquelles j’ai adoré Everest, toutes les 5 minutes je me penchais vers mon amoureux pour lui murmurer « c’est trop beau !!! ».
Les efforts des grimpeurs sont aussi très bien mis en scène et l’on peine avec eux jusqu’au sommet.
x
 

Des personnages attachants

EVEREST FILM 2015 - Revue Ciné - Blog Tache de Rousseur (8)

Everest

L’autre raison, c’est l’émotion que j’ai ressenti. Everest est une histoire vraie, une histoire dramatique. Et contrairement à ce que beaucoup de critiques reprochent au film, j’ai trouvé les personnages très attachants et j’ai ressentie beaucoup d’émotions devant leur aventure. De la joie, de l’angoisse (beaucoup d’angoisse !), de la tristesse.
Le Texan, le petit facteur sans argent, l’alpiniste japonaise chevronnée, le journaliste… ils ont tous leurs propres raisons de vouloir grimper jusqu’au sommet, tous leur petite folie aussi. Plus d’une fois je me suis dit qu’il fallait être dingue pour entreprendre une telle aventure.

J’ai aussi beaucoup aimé le contraste entre les 2 chefs des agences : d’un côté Jake Gyllenhaal, le jeune à la tête brûlée qui n’a peur de rien, ne se ménage pas et laisse ses clients s’auto-gérer, de l’autre Jason Clarke plus âgé, bientôt papa et très paternaliste avec ses clients qui a pour mission, certes les emmener jusqu’au sommet, mais surtout faire en sorte qu’ils en redescendent vivants ! Ca a d’ailleurs été mon personnage préféré du film, un vrai gentil diablement attachant !
x

Un business angoissant

EVEREST FILM 2015 - Revue Ciné - Blog Tache de Rousseur ç

 J’ai aussi trouvé très intéressant d’en savoir un peu plus sur le business qu’est la montée de l’Everest. Sachez qu’il faut débourser environ 50 000€ pour pouvoir y monter ! Le film raconte très bien les débuts de ce commerce, et j’ai apprécié la mise en situation. Car grimper en haut de l’Everest c’est toute une histoire ! Entre le camp de base, les camps 1, 2, 3, 4 qui permettent de s’acclimater doucement à l’altitude, les personnes chargées des bulletins météo, les sherpas qui aident les occidentaux à parvenir au sommet, ceux qui ouvrent les voies…
Toute une équipe !
 x
Vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré Everest et je n’ai rien à lui reprocher. Je suis vite rentrée dedans et je trouve qu’il fait bien son job de film à sensation sans pour autant rentrer dans le grandiloquent !
 x
Pour info, le film est tiré du livre écrit par le journaliste ayant participé à l’expédition, il s’intitule Tragédie à l’Everest.
x

Avez-vous vu ce film ou vous tente-t-il ?
Quels sont les deniers films que vous avez vu ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

    1. Oui c’est sûr, moi aussi je suis un peu perdue parmi tous les films dernièrement mais Everest est vraiment l’un de mes coups de coeur 🙂

Laisser un commentaire